Profil

Le Jardin Contemporain // The Contemporary Garden - Barry Watton Garden Designs

J’ai découvert une passion pour le jardinage après l’achat de ma première maison. J’ai étudié pendant trois ans aux jardins botaniques de l’université de Bristol. J’ai obtenu les qualifications « Principes et pratiques de l’horticulture » et « Planification des jardins, construction et conception des plantations » auprès de la Royal Horticultural Society. Après une carrière réussie dans le droit, j’ai opté pour une carrière dans l’horticulture.

L’expérience pratique, l’expérimentation et l’apprentissage supplémentaire au fil des ans m’ont permis de développer mon propre style préféré de plantation et de conception.

J’ai travaillé dans des jardins privés de toutes tailles et de tous types, y compris ceux conçus par les médaillés d’or du RHS, Butter Wakefield et Darren Hawkes. J’ai contribué à la création d’un bois privé de plusieurs centaines d’arbres à la périphérie de Wellow, près de Bath, et j’ai travaillé sur de nombreux projets de rajeunissement de plantations pour des particuliers. Parmi mes anciens clients figure Robert Del Naja de Massive Attack.

J’ai suivi une formation pratique sur la construction et la réparation de murs en pierres sèches auprès de la Dry Stone Walling Association of Great Britain.

J’ai participé à un épisode de l’émission  » Garden Rescue  » de la BBC (série 3, épisode 10 télévisé le 8 juin 2018).

J’ai quitté Bristol au Royaume-Uni au début de l’année 2018 pour commencer une nouvelle vie en France avec ma femme et mes deux enfants, et j’ai été filmé par l’émission ‘A New Life In The Sun’ de Channel 4 en suivant notre voyage (télévisé entre le 12 et le 14 février 2020).

Je partage le développement de mes propres jardins via instagram.

MA PHILOSOPHIE

Ma philosophie de conception et de plantation s’articule autour des principes fondamentaux suivants :

  • Utilisation minimale/pas d’utilisation d’herbicides ou de pesticides synthétiques dans la mesure du possible.
  • La récolte et la préservation de l’eau dans un climat de plus en plus chaud sont essentielles.
  • Utilisation de matériaux durables, naturels, d’origine locale, recyclés ou obtenus à partir d’une source durable dans la mesure du possible.
  • Je crois fermement à l’utilisation de paillis comme moyen d’améliorer la structure du sol, la rétention de l’eau, la prévention des mauvaises herbes et l’action bénéfique sur les organismes du sol, tous ces éléments conduisant, à mon avis, à des plantes plus saines, plus résistantes et plus performantes.
  • La nécessité de cultiver régulièrement le sol devrait être évitée, dans la mesure du possible, afin de protéger les écosystèmes délicats du sol et de libérer inutilement dans l’atmosphère le carbone stocké. Je préconise une approche « sans creuser » pour les potagers.
  • J’utilise une gamme d’arbres, d’arbustes, de plantes vivaces et de bulbes qui conviennent au style méditerranéen xérique, de prairie et de steppe et qui, une fois établis, sont bien adaptés aux périodes de temps sec.
  • L’utilisation de plantes attrayantes « sans souci » qui, une fois établies, nécessitent peu de soins, de soutien, d’arrosage excessif, n’ont pas de besoins particuliers en matière de fertilisation, ou ne nécessitent pas d’autre attention spéciale constante de la part du jardinier.
  • Je pense qu’il faut laisser les plantes atteindre leur taille et leur forme naturelles, et ne pas les forcer à occuper un espace pour lequel elles ne sont pas adaptées. Je ne sélectionnerai donc que la bonne plante pour le bon endroit.
  • Je choisis des plantes qui offrent une saison d’intérêt aussi longue que possible.
  • Je préfère les formes structurelles contemporaines et géométriques juxtaposées à la douceur des plantations naturalistes.